Lettre ouverte à la ville de Gaspé : le règlement sur l’épandage de produits chimiques de la ville de Gaspé reste valide en juridiction fédérale.

Monsieur Sébastien Fournier Directeur général Ville de Gaspé 25, rue de l’Hôtel de Ville Gaspé (Québec) G4X 2A5 Direction.generale@ville.gaspe.qc.ca c.c. Monsieur Daniel Côté Maire de la Ville de Gaspé daniel.cote@ville.gaspe.qc.ca Conseil municipal de la Ville de Gaspé le 24 août 2020 Objet : Réponse à la lettre de monsieur Fournier du 22 juillet 2020 Monsieur le…

Arrêtons l’épandage de produits chimiques toxiques !

Objet : Arrêtons l’épandage de produits chimiques toxiques sur le chemin de fer (english version below) Bonjour cher.es allié.es! (Utilisez ces modèles de lettre pour la municipalité de Gaspé, pour la MRC Rocher-Percé et pour la MRC de Bonaventure pour agir maintenant!) Cette année encore, la Société du Chemin de Fer de la Gaspésie (SCFG)…

Québec a versé 3,8 G$ aux entreprises extractives en 20 ans

Faits saillants L’industrie extractive (mines et hydrocarbures principalement) a reçu près de 3,8 G$ en crédit d’impôt du gouvernement du Québec au cours des 20 dernières années La vaste majorité (71%) des déductions d’impôt liées aux actions accréditives sont allées à des personnes physiques avec un revenu annuel de plus de 200000$ Des 1,1 G$…

Pieridae alimentera-t-elle son terminal de Goldboro avec du gaz fracturé ? Un examen approfondi des ressources disponibles

For english version, click here Cliquez ici pour télécharger comme document .pdf (en anglais) Pieridae travaille sur un terminal GNL à Goldboro, en Nouvelle-Écosse, depuis quelques années maintenant. Le terminal pourrait être considéré comme étant en bonne voie, puisqu’un permis de construction a été accordé. La grande entreprise allemande de services publics Uniper a signé…

Questerre propose le retour de la fracturation dans les Basses-Terres du St-Laurent : trois affirmations douteuses de son association sectorielle revues et corrigées

Texte aussi publié sur Presse-toi à gauche! Au cours des dernières semaines de février, tous les foyers localisés sur le territoire des licences d’exploration détenus par Questerre (voir les territoires en jaune sur la carte extraite de la base de donnée SIGPEG) ont reçu une lettre de la compagnie. Cette lettre mentionne que “Questerre Energy…

L’industrie fossile aidée par Trudeau malgré la covid-19 et le climat

Le gouvernement Trudeau profite de la pandémie pour sauver les sables bitumineux et autoriser des forages en mer. D’autres saloperies font surface à mesure que l’éclipse médiatique s’atténue. Suivez les étapes dans le bas de la page pour envoyer un message à différent.es élu.es impliqué.es dans ces passe-droits. Nous sommes confinés chez nous, mais nous…

Une coalition salue l’embauche d’un nouveau lobbyiste pour le projet Galt et demande une rencontre publique

Carleton-sur-Mer, 19 février 2020 : Une coalition demande une rencontre publique avec Dominique Amyot-Bilodeau, le nouveau lobbyiste de Utica Resources Inc., la filiale québécoise de l’autrichienne Eutica Resources GmbH détenue par le fonds de placement Lansdowne Partners Austria. La coalition s’inquiète du mandat et du passé du lobbyiste, de même que du pedigree de sa…

Environnement Vert Plus appuie la manifestation Mi’kmaq à Listuguj et demande aux élu.es de la région de faire de même

Carleton-sur-Mer, 13 février 2020 : Environnement Vert Plus désire manifester son appui à la manifestation pacifique qui bloque le chemin de fer à Listuguj. L’organisation invite les élu.es de la région à faire pression sur le gouvernement fédéral pour arrêter le pipeline Coastal GasLink. “Les manifestations et les blocages efficaces ont toujours des conséquences financières,…

Communiqué : Dissimulation ou incompétence de deux ministres caquistes?

Environnement Vert Plus demande au gouvernement Legault de relire les lois et règlements en place sur les hydrocarbures, et de les adapter à ses intentions.

Environnement Vert Plus désire rappeler aux ministres que la « fracturation est interdite dans le schiste » seulement, mais pas dans le calcaire de Forillon qui renferme le pétrole convoité dans les gisements Galt et Bourque.